Revue de presse

Copyright 2018 tous droits réservés www.signalisationroutiere.net

 

Le Lavoir de Saint Tropez (octobre 2017)

Le Blog des Arts d'Alain Vollerin sur le salon Regain (septembre 2017)

Ouest Var info (Juillet 2017)
La montagne (juin 2017)
La Ruche (juin 2017)
A vous de voir n°2 (mai 2017)
L'echo du taxi (mai 2017)
Var matin (mai 2015)
Artension Hors série "Art singulier" (avril 2015)
Galerie Art cad en Dordogne (2016)
Le Progrés :" Marina DH expose ses panneaux routiers détournés à la bibliothèque" (octobre 2015)
Le Progrés :" Panomania l'expo à voir à la Maison de pays" (août 2015)
Le Progrés : Tomber dans les panneaux de "panomania" à Mornant (août 2015)
Le Progrés :"l'exposition Panomania ne manque pas d'originalité" (juillet 2015
)
Rhône Alpe Tourisme (été 2015)
Mag ville Bourg en Bresse "La rue{s} des Arts à Trévoux" (octobre 2014)
Le Pays "La Cure" (octobre 2014)
Conseil Général de la Loire " Tombez dans le panneau" (septembre 2014)
France TV info "Marina peintre panneaumanique" (Août 2014)
FR3 Rhône Alpes "une artiste tombée dans le panneau" (juillet 2014)
La voix de l'Ain "Marina DH"(juillet 2014)
La voix de l'Ain "parcours en liberté n°1" (juillet 2014)
La tribune "des panneaux anti-crise" (janvier 2014)

Le Dauphiné libéré "Signalisations & détournements de Marina DH "Espace envol de Privas (janvier 2014)
Human World "Exposition Happy Art Contemporain au Fort du Vert Galant de Wambrechies" (été 2013)
Les nouvelles de Corenc "détourner l'art" (juin 2013)
Beaux quartiers de Grenoble "panomaniaque" (juin 2013)
Var matin "la panomania de Marina DH" (avril 2013)
La bible de l'Art singulier "Marina DH" édition 2013
La voix de l'Ain "Rue{s} des Arts de Trévoux" (avril 2013)
La Voix du Jura "la signalétique vue par la pannomaniaque" (avril 2013)
Le Progrés "Tombez dans le panneau" (mars 2013)
Le Messager "la pannomaniaque" ( Septembre 2012)
Le Dauphiné Libéré " Marina DH revisite la signalisation routière" (septembre 2012)
Site de Jacques Sandillon "Marina Duhamel-Herz artiste peintre" (Août 2012)
Extrait catalogue "musée du Châpeau" (été 2012)
Le Progrés (Mai 2012)
Le Progrés Lyon-Est (Janvier 2012)
Le progrés La Loire (2011)
L'Essor - Haute Savoie (2011)
Castelnau le Lez - Midi Libre ( 2011)
La Ficelle Caluire-Cuire (2011)
Le progrés (2011)
La Voix de l'Ain (2011)
Le Pays (2011)
Le Progrés (2011)
Le Pays (2011)
Le Progrés Est Lyonnais (2010)

Actu'Art Lyon (2010)
Patriote (2010)
Le Progrés de Villefranche et du Beaujolais (2010)
Info.Tek.Art (2010)
Le Progrés de Lyon (2010)
Lyon Citoyen (2010)
Le Progrés de Lyon (2010)
Advenced Création (Advenced Photoshop) n°13 ( 2009)
Automobilia n°21 (2009)
Le Progrés de l'Ain (2009)
Var matin (2009)
MMA (2008)


Lettre d'information Club Routes (2008)
Provence Luberon news (2007)
Route nostalgie n°2 - les arts de la route (2003)
Micro Hebdo n°221-222 : nouveaux sites(2002)
L'ARGUS - argusauto.com (2001)
Une passionnée des panneaux de signalisation expose sur le Web ses collections et celles de fans et de créateurs.
C'est une des vertus d'Internet : il donne une tribune à des passions jusque là secrètes ou confidentielles. Les panneaux de signalisation bénéficient de cette médiatisation planétaire. Marina Duhamel-Herz, chargée de communication, infographiste spécialisée dans la signalétique, s'est prise de passion pour tous les types de panneaux. Son site est un exquis voyage parmi des panneaux anciens, des panneaux insolites, comiques et aberrants ("Pour aller tout droit, prenez à gauche"), étrangers, des créations de particuliers qui mettent en scène ou détournent des panneaux, des publicités, les panneaux dans certaines BD... L'artiste a écrit deux ouvrages sur l'histoire de la signalisation routière, commandables via son web
.
Internet pratique (2000)
CDESCOPE (1996)
 

 

Accro au panneau: Elle n'est pas tombée dedans quand elle était petite mais, depuis cinq ans, les panneaux routiers jalonnent le quotidien de Marina Duhamel. Dans sa maison de la banlieu lyonnaise, ils sont présents partout. Tables et chaise de jardin confectionnés à l'aide de paneaux, signaux de danger indiquant le passage d'animaux mettent le visiteur en haleine avant de découvrir les perles rarres de sa collection...Marina possède aujourd'hui plus de trois cent panneaux, dont les plus ancines remontent au tout début du siècle... derrière le regard de la collectionneuse, pointe celui de l'artiste qui s'amuse à créer des oeuvres originales en révisant le graphisme des panneaux les plus familiers.

Réponse à tout (1994)

... sa passion, ce sont les panneaux de signalisation que l'on voit au bord des routes ou dans les villes. Cette jeune plasticienne marseillaise eut un jour un coups de colère, mais aussi un coup de foufre, en tombant nez à nez avec un nombre impressionnant de panneaux de stationnement...
de la naquit sa vocation, elle s'amusa à en détourner le sens, et en composer d'autre.

Grandes lignes (1994)

Marina Duhamel utilise ses panneaux à toutes les sauces et en détourne aussi, sans jamais les remettre en milieu urbain. Cela donne un "attention au feu" calciné, un panneau rond recyclé en horloge, une pente à 100%, une entrée et une fin d'autoroute transformée en fauteuil et une seringue en guise de sens interdit! elle les expose mais aucun n'est à vendre. En revanche, elle fabrique des bijoux et des objets décoratifs inspirés, devinez de quoi...

Bouches du Rhône, Lettre du Conseil Général (1993)

Portraits de route, l'Art de tomber dans le panneau: Comme certains collectionnent les timbres, Marina Duhamel, une marseillaise de 25 ans, s'est mise à accumuler sens interdits, obligatoires, giratoires, attention enfants et autres accotements dangereux... le détournement de panneau est même devenu l'objet de sa maîtrise d'Arts Plastiques.

 

Le Provençal (1993)

Son art consite à imaginer des formes et des couleurs nouvelles pour créer "sa" signalisation. Poussée par sa passion, elle dévisse et découpe les panneaux dont elle modifie les couleurs, les formes et même les messages!

 

L'auto journal (1992)

Equipement magazine (1992) Derrière l'objet froid, disciplinaire, se cache une part de rêve...

 

Revue générale des routes et des aérodromes - RGRA (1992)
Le soir et le Provençal (1991)

 

 

... Ce qui me plait, précise Marina, c'est de partir d'un objet fixe et industriel, froid, et de montrer que cet objet cache bien son jeu. Car tous les panneaux sont différents, et d'une richesse extraordinaire...Nous avons l'habitude de travailler sur les panneaux, explique-t'on à la DDE. Nos agents les mettent en place et les entretiennent. On voulait montrer au personnel que derrière leur outils de travail, il pouvait aussi y avoir une part de symbolique et de rêve...